Toolkit pathologie : Insuffisance cardiaque

INSUFFISANCE CARDIAQUE

 Généralités

« L’insuffisance cardiaque se traduit par l’incapacité du cœur à assurer un débit sanguin suffisant pour répondre aux besoins de l’organisme dans des conditions normales. »

  • Etiologies multiples
  • Maladie grave : Mortalité à 5 ans de plus 50%
  • Cliniquement : Fatigue, Dyspnée, Toux, Tachycardie, Œdèmes de membres inférieurs

Traitement fonction de la Fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG)

 

Si insuffisance cardiaque à FEVG conservée (>40%) :

Traitement symptomatique

et

Aucun traitement permettant d’améliorer la morbi-mortalité

Si insuffisance cardiaque à FEVG diminuée (<40%) :

Traitement symptomatique

et

Recommandation thérapeutique guidée par la Société européenne de cardiologie 2016

 Recommandations ESC 2016

 Explications thérapeutiques

  • Les ℬ-bloquants permettent de diminuer la fréquence cardiaque et de lutter contre la tachycardie réflexe induite par l’insuffisance cardiaque.
    • En début de traitement période d’adaptation et possible fatigue temporaire
  • Pour les diabétiques attention au masquage des signes de l’hypoglycémie
    • Les diurétiques permettent d’éliminer l’eau accumulée liée à la fatigue du cœur.
    • Importance de ne pas les arrêter sans avis médical malgré la contrainte liée à la fréquence des aller-retours aux toilettes !!
  • Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion (IEC) et/ou les Sartans (antagonistes des récepteurs de l’angiotensine II) soulagent le travail du cœur.
    • Possible toux sous IEC, switch possible par Sartan
    • Recherche de la posologie optimale en fonction de la tolérance tensionnelle
  • Les diurétiques d’épargne potassique (inhibiteurs de l’aldostérone) diminuent la fibrose au niveau du muscle cardiaque et ralentissent sa dégradation.
    • Kaliémie à surveiller, attention si K+ > 5mmol/L

 Suivi

Suivi biologique :

BNP et NT-proBNP pour le suivi pronostic

Hémoglobine (Hb), Coefficient de saturation (CS%) de la transferrine et ferritine pour la carence martiale et l’anémie qui sont des complications fréquentes

Suivi clinique :

Tension : médicaments hypotenseurs

Signes de décompensations cardiaques à connaître : œdèmes, difficultés respiratoires, tachycardie

Poids tous les jours : une variation de 2kg en 48h est un signe d’alerte

Vaccination contre la grippe recommandée

Conseiller la réadaptation cardiaque dans un centre adapté

 Mesures hygiéno-diététiques

Réduction des apports en Sel

Pour avoir une idée, 1 pincée de sel = 1 gramme de sel, une cuillère à café de sel = 5 grammes de sel.

Attention étiquette : sel = 2.5 x sodium (Na)

Maximum 6g de NaCl par 24h (mois suivant certains stades)

Privilégier les eaux gazeuses pauvres en sodium (bien lire les étiquettes !)

Réduction des apports en eau

En général par plus de 2 litres d’eau par jour

Régime varié et équilibré recommandé

Limité la charcuterie qui est riche en sel et en graisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *